Rose et volant pour accueillir le printemps.

J’ai fait du rangement dans mes tissus, et j’ai mis de coté les restes assez grands qui peuvent se transformer en petits hauts vite faits bien faits, pour essayer de diminuer (un peu…) les stocks…Addiction aux tissus et autres accessoires quand tu nous tiens…

Avec un joli morceau, reste de ma robe Vogue , j’ai décidé de me coudre un haut avec un volant à l’encolure.

J’ai ressorti le patron du Must have de Aime comme Marie et …tadam…me voici avec un nouveau petit haut pétillant de couleur…(c’est étonnant par ici tiens!!!)

4006

3994

Rien de plus simple : le must have est ultra rapide à coudre. C’est un basique que j’ai déjà cousu à plusieurs reprises , dans différentes matières, que l’on peut décliner à l’infini.

3998

Je le porte ici avec mon pantalon chouchou, j’ai nommé le port trousers.

4004

4012

4019

https://i2.wp.com/img4.hostingpics.net/pics/9472624021.jpg

4026

 

  • Patron : Must have Aime comme Marie avec ajout d’un volant à l’encolure
  • Tissus : crêpe des Coupons de Saint Pierre (en plus en ce moment il est en promo!!!)
  • Mercerie : Toto Montpellier
  • Modifications : pour le volant j’ai coupé une bande d’environ 9/10  centimètres  de large ourlet et coutures compris sur 120 centimètres de long que j’ai froncée pour l’adapter à l’encolure. Je l’ai épinglée à l’encolure , ajouté un bais et cousu le tout. Comme à mon habitude j’ai rabattu le biais et l’ai fixé avec une couture main. J’ai également rallongé les manches.

 

4013

 

Belle fin de journée à tous et à très bientôt.

 

 

Mon pantalon chouchou de ce printemps

Bonjour, bonjour !!!!

Depuis le temps que je lorgnais les différentes versions vues sur le net , entre autres celle

de Céline (aiguille coupon ciseaux)

  ou de Muriel  (des étoiles et des pois),

Çà y est je me suis enfin cousue le pantalon Port de Pauline Alice et ..j’en suis fan!!!

Voici la description donnée par Pauline Alice elle-même :

« Le pantalon Port a une coupe chino, semi-ajustée aux hanches et légèrement fuselée aux jambes. Il possède une ceinture à passants, une braguette zippée et une taille légèrement basse. »

Sanstitre1

J’avais un coupon de satin de coton bleu foncé qui n’attendait que son heure..Je n’avais pas qu’à m’y mettre.

Tadam …je l’ai et le voici !!!

 

3931

3947

Porté retroussé avec des baskets, voici une tenue confortable.

3956

3962

Héhé vous avez vu le joli petit détail : biais sur les coutures pour un revers chic et choc.

Autre petit détail, le sac de poche cousu dans dans le même tissu que la blouse « Airelle » avec laquelle je porte mon Port sur les photos.

 

3981

On peut bien sûr également le porter sans le retrousser. D’ailleurs je l’aime beaucoup ainsi.

3982

 

 

 

 

 

 

 

 

 

3984

  • Patron : pantalon Port Pauline Alice
  • Tissus : coupon de satin de coton des coupons de saint Pierre (bleu foncé)  tissu des poches : restes de cotonnade (mondial tissu de mémoire)
  • Mercerie : biais
  • Modifications et difficultés: je n’ai fait aucune modification. Quant aux difficultés, je n’ai pas rencontré d’obstacle particulier. Tout est bien expliqué. Les pièces s’emboitent parfaitement. Il faut juste un peu de minutie et d’attention pour le montage de la braguette. Et il suffit de bien marquer les repères et de prendre son temps.
  • A refaire : oui!!!! je cogite sur une version en wax…. ha couleur, couleur quand tu nous tiens!!!

 

3985

 

Robe Xéréa: l’indispensable…

J’ai mis du temps à me décider à la coudre cette robe de Pauline Alice. Pourtant je l’avais repérée depuis sa sortie, j’en ai vu de nombreuses versions toutes plus jolies les unes que les autres. Et les différentes versions de Céline « Aiguilles coupons ciseaux » ont fini de me convaincre. Il me fallait ma « Xéréa ».

Et le joli crêpe acheté il y a quelques temps m’a paru tout à fait approprié.

 

La « Xéréa » est une robe plutôt droite, un peu trapèze, avec de jolis détails : empiècements, poches, … Elle permet des versions totalement différentes en jouant sur les contrastes, les passepoils….

1950

1965

1955

 

Pour ma première version, j’avais pensé mettre un passepoil argenté pour souligner les empiècements et les découpes et puis finalement j’ai préféré la « simplicité », la « sobriété »…

 

 

1987

 

Note à moi-même : ne pas mettre un gilet qui peluche un peu avant de prendre les photos !!! ;p

 

2007

 

 

 

Il y est quand même le biais argenté mais de façon très discrète. Je me suis arrangée pour qu’il dépasse légèrement au niveau de l’encolure.

 

 

 

1967

 

1957

 

 

  • Patron : robe « Xéréa » Pauline Alice
  • Tissu : crêpe lourd Mondial Tissus. Ce tissu a vraiment un joli tombé, fluide mais assez lourd, je le trouve parfait. Il existe en d’autres couleurs ..vous en concluez ce que vous voulez !!! :p
  • Biais  : Toto Montpellier
  • Modifications : comme j’avais lu plusieurs fois que l’encolure avait tendance à « remonter », je l’ai creusée  de 1.5 cm mais je crois que je la creuserai encore un peu dans une prochaine version.J’ai rallongé les manches en manches 3/4.J’ai fait les ourlets manches et bas de robe à la main. Je pense aussi que pour une prochaine , je prolongerai légèrement les pinces poitrines.
  • Conclusion : j’ai trouvé un modèle que je risque de décliner plusieurs fois…

1973

Belle journée à tous et à très bientôt ..Pour ma part je vais aller poncer et peindre, car il n’y a pas que la couture dans la vie !!!

 

La robe longue du défi ….

J’aime les robes et les jupes longues. L’hiver, elles couvrent bien et l’été je les trouve agréables à porter et rafraichissantes..Et puis j’aime le petit frou-frou qui accompagne les mouvements.

Alors quand j’ai vu que Sylvie, Cdesyle proposait un défi , je me suis dit que c’était l’occasion de me coudre une nouvelle robe longue…

Comme d’habitude, j’ai attendu un peu le dernier moment …Alors elle a été cousue dans les derniers jours.

Mon choix s’est porté sur la robe  » Eliana » de Pauline Alice que j’avais déjà cousue en version tunique.  Cette fois-ci plutôt que de raccourcir le modèle je l’ai allongé.

J’ai cousu une version avec manches, car j’habite une région chaude et ensoleillée (enfin çà c’était avant cette année!!!!) et je dois impérativement me protéger du soleil…

557

 

602

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Eliana est une robe facile à coudre. C’est une robe avec de grandes poches et çà j’aime. Elle a une encolure et des manches froncées terminées par un biais, et des manches raglan.

Les explications sont claires et tout s’emboite parfaitement.

Un lien resserre la taille. J’ai « fabriqué » mon lien à partir de deux biais qui enveloppe un ruban de coton qui a de la tenue.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Patron : Robe Eliana de pauline Alice
  • Tissu : crêpe Toto Montpellier
  • Biais : Atelier de Dina

 

606

J’aime déjà beaucoup cette robe colorée qui va sans doute être une de mes chouchous de l’été.

Et j’ai déjà une commande pour une version sans manche…

Merci beaucoup à Sylvie pour ce défi ….

Et pour voir la galerie des jolies robes longues allez voir ICI

Belle journée à tous et à très bientôt…