Je l’appelle « cannelle »…

Je fais du tri dans mes patrons. Je redécouvre des patrons basiques que je vais sans aucun doute réutilisés car ils sont pratiques et que je porte les vêtements cousus d’après eux très souvent. Et je m’aperçois même que certains ont été cousus et pris en photos et pas publiés. C’était l’époque du coup de mou sur le blog.

C’est le cas de ce gilet « Cannelle ». C’est la troisième version. Réalisé en début d’année 2019 ( et oui …!!)dans un jersey de mon stock je l’ai beaucoup apprécié et l’apprécie toujours autant.

Alors comme mieux vaut tard que jamais ..le voici aujourd’hui ici.

La couleur « moutarde » de ce gilet est très difficile à rendre en photos…

8479

8489

 

 

8490

 

8477

 

8484

Aucune difficulté dans la réalisation. Il suffit de très peu de temps à la surjeteuse. Même en faisant les finitions du revers à la main comme j’en ai l’habitude c’est une cousette très rapide et qui se retrouve vite dans la garde robe.

8481

Il y avait juste un peu de vent quand les photos ont été prises.

8480

Mon « cannelle » s’accorde parfaitement avec ma robe mots doux version midi. Ils s’entendent bien ces deux là!!

 

8497

 

8498

 

  • Patron : Gilet « cannelle »   https://christellecoud.net/produit/cannelle/Je vous redonne la description même si je pense que ce modèle n’est plus à présenter… »Un petit gilet ajusté, souple et confortable, en maille de 40% d’extensibilité, à coudre à la surjeteuse ou à la machine à coudre.
    Cannelle se porte aussi bien au bureau, que pour sortir, aussi bien au petit déjeuner que le soir au coin du feu.
    Cannelle est proposée en deux versions : le modèle A avec son col plié en double qui se réalise dans une matière ayant de la tenue.Et le modèle B dont le col ouvert et fluide appelle une matière souple, qui tombe bien.Un modèle en coupé cousu qui va devenir un basique de votre garde-robe 😉 »

 

  • Tissu : un jersey de mon stock dont je ne connais plus la provenance…

 

  • Modifications : aucune. Sauf que j’ai pris les poches dans les coutures coté et parementures comme sur les versions précédentes. Je trouve le rendu plus « fini ».J’ai cousu la version « B »

 

  • Conclusion : un basique à refaire. Je pense éventuellement à une version raccourcie. A suivre …

8496

 

Je vous souhaite une belle journée et vous dis à très bientôt…

 

Cannelle #2 à pois

Au mois de mars, puis en avril on a cru que l’été (ou presque) était arrivé. Les températures était douces, presque chaudes certains jours. Le ciel bleu était notre quotidien. Alors mon gilet cannelle que j’avais cousu un peu plus tôt, en février je crois, je pensais le bloguer à l’automne. C’était sans compter sur les caprices de la météo. Les températures ont chuté et le ciel, certains jours est beaucoup plus chagrin. Alors le cannelle a repris du service et je vous le présente donc aujourd’hui.

 

3565

 

3564

3578

Les photos ont été prises il y a un petit moment. Les vignes n’avaient pas encore leurs feuilles.

Ce gilet est vraiment un régal à coudre et à porter.

Pas de modification particulière à part que comme pour mon premier cannelle, j’ai cousu des poches en matière contrastante, prises dans les coutures du coté et de la bande parementure/encolure et que j’ai élargi les manches.

3586

3566

 

3597

3600

Je me répète sans doute mais ce gilet est un indispensable dans une garde robe. Autant à l’aise avec une robe (ici ma Xéréa dress de Pauline Alice), qu’avec un jean ou pour flâner sur le canapé le soir ou rester à l’aise à la maison le weekend …

  • Patron : Gilet Cannelle Christelle Beneytout disponible en PDF   Il est proposé en deux versions : col simple ou col double. Il y a de nombreuses variantes possibles. Christelle a également  donné des idées de « hacking » du patron que l’on peut télécharger avec le patron du gilet.
  • Tissu : maille souple et chaude de mon stock (je crois qu’elle provient de Mondial Tissus…) et suédine des coupons saint pierre pour les poches

 

  • Modifications : comme j’avais lu à plusieurs reprises que les manches étaient étroites, je les ai élargies d’office comme sur mon premier Cannelle. Elles sont parfaites ainsi. J’ai cousu les revers du devant et col ainsi que les ourlets à la main. (oui j’aime çà). Ainsi pas de « gondolage  » que j’ai remarqué sur certaines versions vues sur la blogosphère. J’ai cousu des poches que j’ai prises dans les coutures des cotés et du revers devant. Je trouve çà très pratique et plutôt réussi…
  • Conclusion : un gilet rapide et facile à coudre que je porte, porte, porte encore et encore et qui va avoir de nombreux frères.

 

 

3572

Belle journée à tous et à très bientôt!!!

Cannelle..mon basique chouchou.

Tout est dit dans le titre. Est ce que je dois faire une note?

Bon c’est bien après tout le monde que je couds ce gilet Cannelle. Mais mieux vaut tard que jamais. Et franchement je me demande pourquoi je ne l’avais pas fait avant.

J’avais pourtant vu passer de nombreuses versions sur les blogs mais ..

Et puis l’autre jour j’ai jeté un œil sur le stock de tissus (ce n’est pas ce qui manque…et dire que j’ai re-commandé!!!…)et je suis retombé sur des tissus maille et là ce fut une évidence, Cannelle s’est imposé de lui-même, d’autant que j’ai besoin de ce genre de basique.

Téléchargement du patron, impression, découpe,coupe, couture, finitions…quelques heures après j’avais mon premier Cannelle.

3605

(j’ai les cheveux un peu en bataille non? pourtant je vous assure que j’étais levée depuis bien longtemps…)

3610

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

3630

 

 

3635

3612

  • Patron : Gilet Cannelle Christelle Beneytout disponible en PDF   Il est proposé en deux versions : col simple ou col double. Il y a de nombreuses variantes possibles. Christelle a également  donné des idées de « hacking » du patron que l’on peut télécharger avec le patron du gilet.
  • Tissus : tissu maille du stock . Je n’en connais plus la provenance. Reste de piqué de coton noir (coupons de saint pierre) pour les poches.
  • Modifications : comme j’avais lu à plusieurs reprises que les manches étaient étroites, je les ai élargies d’office. Elles sont parfaites ainsi. J’ai cousu les revers du devant et col ainsi que les ourlets à la main. (oui j’aime çà). Ainsi pas de « gondolage  » que j’ai remarqué sur certaines versions vues sur la blogosphère. J’ai cousu des poches que j’ai prises dans les coutures des cotés et du revers devant. Je trouve çà très pratique et plutôt réussi…
  • Conclusion : un gilet rapide et facile à coudre que je porte, porte, porte encore et encore et qui va avoir de nombreux frères. (c’est déjà fait au moins pour un) .

3614

 

Avec ma Xéréa ou toutes mes robes, il est parfait!!!!

A tout bientôt donc pour un autre Cannelle ou ..autre chose!!!

 

 

 

 

 

.