Mes journées avec Julio …

Julio comment dire? Dès que je l’ai aperçu sur le site de Wear Lemonade j’ai flashé. J’étais sûre qu’un jour ou l’autre il serait à moi.

Julio est en fait un pantalon de pyjama, pièce d’une collection née de la collaboration entre  Princesse Tamtam et Wear Lemonade . Sa sortie date, je crois, de décembre 2016 (oui j’ai pris mon temps!!!).

Je ne porte pas de pantalon de pyjama pour dormir mais par contre pour une journée à la maison, quand je veux être totalement à l’aise, Julio m’a fait de l’œil. Il a l’air tellement confortable. Et quand j’ai vu ce tissu chez Toto, tout doux, tout fluide, j’ai vite fait le rapprochement. Je tenais le tissu de mon Julio.

4314

Julio a une taille élastiquée au dos, des plis et un lien sous coulisse sur le devant.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pas de difficulté particulière pour la couture de ce pantalon. Il y a comme toujours une vidéo sur le site de wear lemonade qui montre les différentes étapes.

 

4305

Julio est devenu mon compagnon fidèle. Je le porte à la maison quand je veux être à l’aise, mais aussi à l’atelier pour coudre enveloppée de  douceur . Il m’accompagne même   l’aquabike, avant et après l’effort quel confort!!!

Je me demande même si il ne pourrait pas partir en petite randonnée .

Il a conquis Fille n°3 qui a choisi le même type de tissu, également chez Toto. Elle n’attend qu’une chose : que la mère indigne que je suis se décide à le passer sous le pied de biche!!!

 

4310

 

 

 

 

 

 

 

 

 

4352

 

 

Patron : Julio Wear Lemonade en pdf gratuit  avec la vidéo des étapes de montage.

Tissu : Toto Montpellier

Mercerie : Toto et mon stock

4311

Une version dans une cotonnade avec un peu plus de « tenue » laisserait sans doute s’exprimer plus joliment les petits plis de la taille. Peut être que je pourrais le coudre dans la taille inférieure et il serait quasi portable en pantalon d’été. Et je n’ai pas dit mon dernier mot. Je serais bien tentée par un Julio #2 !!!

Bon week end ensoleillé à vous et à très bientôt…

 

 

Cannelle #2 à pois

Au mois de mars, puis en avril on a cru que l’été (ou presque) était arrivé. Les températures était douces, presque chaudes certains jours. Le ciel bleu était notre quotidien. Alors mon gilet cannelle que j’avais cousu un peu plus tôt, en février je crois, je pensais le bloguer à l’automne. C’était sans compter sur les caprices de la météo. Les températures ont chuté et le ciel, certains jours est beaucoup plus chagrin. Alors le cannelle a repris du service et je vous le présente donc aujourd’hui.

 

3565

 

3564

3578

Les photos ont été prises il y a un petit moment. Les vignes n’avaient pas encore leurs feuilles.

Ce gilet est vraiment un régal à coudre et à porter.

Pas de modification particulière à part que comme pour mon premier cannelle, j’ai cousu des poches en matière contrastante, prises dans les coutures du coté et de la bande parementure/encolure et que j’ai élargi les manches.

3586

3566

 

3597

3600

Je me répète sans doute mais ce gilet est un indispensable dans une garde robe. Autant à l’aise avec une robe (ici ma Xéréa dress de Pauline Alice), qu’avec un jean ou pour flâner sur le canapé le soir ou rester à l’aise à la maison le weekend …

  • Patron : Gilet Cannelle Christelle Beneytout disponible en PDF   Il est proposé en deux versions : col simple ou col double. Il y a de nombreuses variantes possibles. Christelle a également  donné des idées de « hacking » du patron que l’on peut télécharger avec le patron du gilet.
  • Tissu : maille souple et chaude de mon stock (je crois qu’elle provient de Mondial Tissus…) et suédine des coupons saint pierre pour les poches

 

  • Modifications : comme j’avais lu à plusieurs reprises que les manches étaient étroites, je les ai élargies d’office comme sur mon premier Cannelle. Elles sont parfaites ainsi. J’ai cousu les revers du devant et col ainsi que les ourlets à la main. (oui j’aime çà). Ainsi pas de « gondolage  » que j’ai remarqué sur certaines versions vues sur la blogosphère. J’ai cousu des poches que j’ai prises dans les coutures des cotés et du revers devant. Je trouve çà très pratique et plutôt réussi…
  • Conclusion : un gilet rapide et facile à coudre que je porte, porte, porte encore et encore et qui va avoir de nombreux frères.

 

 

3572

Belle journée à tous et à très bientôt!!!