Un pull rayé…

Rien d’extraordinaire dans un pull rayé me direz-vous. Oui bien sûr mais celui-ci est pour moi un peu « spécial »…

Il y a longtemps, très longtemps, j’ai appris à tricoter avec ma Maman. Nous n’avions de disponible que très peu de modèles. Je me souviens que ma Maman était abonnée à Modes et Travaux mais quand j’ai appris le tricot je ne sais même plus si c’était le cas. Après des écharpes ( à trous..) des vêtements pour poupées et poupons, est enfin arrivée l’heure de mon premier pull. Je me souviens que nous étions allées acheter la laine à la mercerie de la bourgade voisine. Oui j’avais enfin droit à de la laine « neuve », non pas celle détricotée récupérée sur des pulls devenus trop petits (j’en ai ensuite détricoté et re-tricoté des pulls!!!!). Et le modèle et bien nous l’avions « créé ». En prenant exemple sur un puil existant, en calculant et hop vogue la galère. Pourquoi je vous raconte tout çà? Pas pour avoir l’air de Cosette. Je crois que nous étions tous plus ou moins logés à la même enseigne. Pas question de gaspiller. Non tout simplement parce que je me suis dit que je ne vois pas pourquoi j’aurais besoin d’un modèle pour tricoter le pull tout simple que voulait Fille n° 3 alors qu’avant je faisais sans.Et en plus je voulais me lancer le défi de le tricoter en aiguilles circulaires alors qu’elles étaient jusque maintenant plutôt mes bêtes noires . Quand on a toujours tricoter « à plat » dure dure la reconversion quelquefois. Et ne parlons pas du « magic loop » pour moi c’était très très loin d’être magique !!!

Et je me suis quand même laissée tenter par des aiguilles Hiya hiya, dont j’avais entendu le plus grand bien.

J’ai choisi le kit référence k3 de chez Kalidou   

Kit aiguilles circulaires métal small pointues allant du 2.75 au 5.

Et là tout devint beaucoup plus évident. La jonction entre le câble et la pointe est parfaite, le câble n’a pas la fâcheuse tendance à tournicoter  et même le « magic loop  » m’est devenu (presque) sympathique. Est ce le matériel qui a vraiment fait la différence? Est ce qu c’était le bon moment?

Je pense acquérir dans un proche avenir des accessoires complémentaires et le kit avec les pointes plus grosses .

J’ai regardé un modèle basique, pris des mesures, fait des échantillons, construit un « patron », chercher des tutos sur internet pour avoir les astuces pour tricoter en circulaires,voir comment raccorder les manches et le corps pour continuer en circulaires avec des emmanchures raglan.Il y a eu quelques tâtonnements mais rien de bien méchant et le pull est tout à fait portable et convient à la demoiselle à qui il était destiné.

Bon trêve de blabla..J’ai été bien bavarde aujourd’hui…

3509

3519

3523

3537

 

3543

3547

3555

3526

3530

Voilà le résultat.

                coloris blanc : 6 pelotes

                 Coloris gris foncé : 5 pelotes (il me reste environ 1/2 pelote de chaque)

  • J’ai utilisé les pointes taille 3.75.
  • Remarques : le prochain ( en cours) sera un peu cintré au niveau de la taille.

                           J’ai eu un décalage au niveau des rayures que je n’ai rectifié qu’au moment     des manches …Un peu têtue la fille !!

Un pull qui a déjà été porté et lavé plusieurs fois . Très agréable à porter, cette laine l’est aussi à tricoter.

3524

Bonne journée à tous et à très bientôt…

 

 

 

Publicités

13 réflexions sur “Un pull rayé…

  1. Très joli, bravo!!! J’ai moi-même adopté les auguilles circulaires et le tricot à la continentale, et ce après 50 ans de tricot à plat. Tout ça grâce à Lise alias Lize Tailor. Plus de mal au dos ni aux poignets. Cette façon de tricoter est beaucoup plus confortable, mais pas facile au début.

    J'aime

  2. Et bien voilà un bien joli projet ! Je partage ton avis : avec un peu (très peu et très facile) de calcul, on parvient à mettre à sa taille n’importe quel modèle à partir d’un bon échantillon. Ce pull est parfait ! Et attention : les aiguilles circulaires, c’est addictif !

    J'aime

  3. Bravo pour ce beau pull! Une pièce unique, à la fois porteuse de souvenirs familiaux et source d’innovation… Ma grand-mère a refusé que ses filles apprennent le tricot, synonyme de privations pour elle, ma mère l’a appris lorsqu’elle était infirmière, pendant les gardes, et ne m’a transmis qu’un maigre savoir… Et personne ne tricote dans mon entourage: je ressens un manque! Alors j’admire celles qui comme toi font de telles merveilles!

    J'aime

  4. superbe, j’ai l’impression de me répéter !
    je ne suis pas une tricoteuse experte, bien que j’aie fait des « tonnes » de pull Anny Blatt, du temps où j’étais panier percé.
    Je rêve de tricoter de haut en bas, avec des aiguilles circulaires mais je ne connais personne qui pourrait m’aider.
    Je pense que c’est une façon extra d’avoir des pulls à sa taille.
    Y a t il un site qui m’y aiderait ?
    Bonne journée et encore bravo

    J'aime

  5. ah oui, les aiguilles circulaires, une fois que l’on s’y met, on ne peut plus s’en passer et pourtant j’ai tricoté des dizaines d’années avec des aiguilles droites !
    en revanche le décalage des rayures , il n’y a que toi pour le voir : j’allais justement te féliciter pour l’alignement que je trouve parfait.
    et bravo pour ton joli blog que je regarde régulièrement.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s