Série cousettes de l’été : une salopette Patsy…

Je me décide enfin à vous présenter de nouvelles cousettes. J’ai pris le temps de prendre des photos de quelques  vêtements estivaux réalisés et je profite d’une pause entre deux coups de sécateur, pour vous présenter la salopette Patsy,  qui a su  séduire les filles de la famille.

Patsy, je crois que l’on ne la présente plus. C’est la salopette de ready to sew, idéale pour l’été. Voici la description donnée sur le site :

 » Patsy est une salopette pensée spécialement pour les débutants motivés qui souhaitent coudre une jolie pièce avec du caractère. Elle ne nécessite ni fermeture éclair, ni boutons, ni pressions. Vous apprécierez son confort, ses poches discrètes, ses jolies fronces et sa longueur 7/8 ème qui affine la jambe »

La première a été cousue pour Fille n°2 au printemps, peu après la sortie du modèle. Je vous la montre dans quelques jours. Aujourd’hui c’est la deuxième cousue, toujours pour fille n°2 qui est à l’honneur. Les photos quant à elles ont été prises, le weekend dernier.

Patsy est : facile à coudre…

Confortable…

Et « babybumpcompatible »…


 

 

 

Que vous dire de plus ???

  • Patron : salopette Patsy readytosew
  • Tissu : lin des Coupons Saint Pierre qui était dans mes placards depuis quelque temps déjà
  • Modifications: j’ai ajouté un zip sur le coté pour un enfilage plus facile…Et j’ai un peu bidouillé à ma sauce la coulisse devant et dos du lien pour avoir un meilleur rendu et une plus résistante (me semble -t-il…)
  • Avis : à refaire…j’en ai cousues quatre dans l’été et ce n’est sans doute pas fini !!!

Je vous souhaite une belle journée

Merci pour votre visite et à très bientôt!!!

Une jolène rayée pour un défi.

Comme régulièrement Sylvie CdeSyle nous a proposé un nouveau défi : coudre une robe d’été rayée.

Et comme d’habitude je m’y suis mise à la dernière minute. Mais la robe est maintenant terminée, juste dans les temps pour participer. Défi relevé donc!!

Mon choix s’est porté sur la robe Jolène de Ready to sew dont j’avais le patron dans mes classeurs depuis un bon moment. Il attendait son heure. Et le tissu rayé est un seersucker des coupons de Saint Pierre qui était sur mes étagères depuis des lustres…

 

Avec ceinture….
ou sans ceinture…

 

J’aime beaucoup cette robe légère, avec ses découpes légèrement froncées devant et dos.

Et son ourlet arrondi façon « liquette ».

Sa longue patte de boutonnage.

Je sens que cette robe va devenir mon indispensable de l’été et il est bien possible qu’elle voit des petites sœurs arriver…

Alors MERCI SYLVIE CDESYLE de m’avoir boosté une nouvelle fois avec ton défi !!!

  • Patron : jolène de ready to sew. Voici la description donnée sur le site :Chemise ou robe chemise légèrement cintrée à la taille par des découpes bretelles légèrement froncées. La robe peut être cousue en 2 longueurs (genoux ou midi), la chemise avec un ourlet arrondi ou droit, le col peut être pointu et boutonné ou rond, les manches peuvent être courtes ou 3/4 (avec patte à hauteur des coudes pour les retrousser).
  • Modifications : Pas de modifications sur la structure même du patron. Tout s’emboîte parfaitement. J’ai rallongé la robe d’environ 18 cms pour en faire une robe longue comme je les aime. Prise par le temps, j’ai remplacé les boutons et les boutonnières par des boutons pression de mon stock. J’ai pris ceux qui me semblaient les plus adaptés et en nombre suffisants (25 de mémoire…)et finalement ils me plaisent bien. Je n’ai pas cousu la patte qui permet de retrousser les manches (je sais que je ne m’en serai pas servie). Je crois que c’est tout pour les petites modifications.
  • Tissu et mercerie: seersucker des coupons de saint pierre (il date de 2 ans je crois…)et pressions de chez mondial tissu Montpellier.

Merci pour votre passage par ici. J’essaie de revenir très vite car j’ai cousu mais pas pris les photos et donc pas posté…

A très bientôt donc pour de nouvelles cousettes!!!

Encore du moutarde pour une robe toute simple…

On essaie de reprendre le chemin du blog..J’étais bien partie en début d’année et puis petit relâchement et la situation qui fait se poser beaucoup, beaucoup de questions (même si je m’en pose depuis bien longtemps des questions…)

Mais on est ici pour parler couture ou tricot . Pas vraiment pour étaler ses états d’âme.

Revenons donc à notre robe.

Petit tour chez Toto en compagnie de Fille n°3…Et découverte de ce tissu aéré, un peu style dentelle, moutarde (!) et d’un tissu jersey noir avec un joli tombé (j’aurais même dû en prendre plus..).

-Tu pourrais me faire une robe superposée avec ces deux tissus, une robe un peu comme celle que tu m’avais cousue en rouge il y a….xxx années.

Cela  ne nous rajeunit pas ma petite dame …

Bien sûr c’était possible et là j’ai ressorti devinez quoi …un patron japonais!!!

Il s’agit du modèle n°3 du livre « simple chic ».

J’ai donc cousu deux robes quasi identiques l’un en jersey noir et l’autre en « dentelle » moutarde.

Les différences : la noire est un peu plus échancrée à l’encolure, un peu plus courte et fermée au dos.

La moutarde à un dos plus travaillé qui laisse voir justement la première robe.

Des photos valent mieux que de longs discours non?

97 red

57 red

64 red

70 red

 

L’ensemble est plutôt rapide à coudre, tout est assemblé à la surjeteuse, sauf les biais d’encolure (machine et mains car j’aime bien rabattre les biais avec une couture mains…)

112 red99 red73 red100 red

  • Patron : livre japonais simple chic modèle n°3 
  • Tissus : Toto Montpellier
  • Mercerie : boutons Toto Montpellier et stock
  • Modifications : ce modèle je l’avais à l’époque cousu à plusieurs reprises. Heureusement les modifications avaient été consignées dans un cahier à savoir: buste rallongé, encolure creusée, ligne d’épaule modifiée et rajout de manches.

Fille n°3 est ravie de sa robe ou plutôt de ses robes, la noire pouvant être portée seule, et la moutarde comme sur maillot cet été par exemple. Elles sont hyper confortables à porter, de vrais doudous…

Je vous souhaite une bonne journée

Prenez soin de vous.

117 red

 

 

Naïma pour le défi tout doux…

Sylvie, Cdesyle, nous propose régulièrement des défis qui consistent à coudre une  pièce sur un thème pour une date imposée.

Cette fois-ci il s’agissait de coudre un blazer tout doux (velours, fausse fourrure..). Le terme de blazer étant pris au sens très large, les possibilités étaient multiples.

J’avais un coupon de velours à grosses côtes des coupons de saint pierre, couleur sable et je pensais bien le transformer en veste. J’hésitais un peu sur le modèle et puis j’ai aperçu la veste Naïma de c’est moi le patron et là j’ai eu un coup de cœur.

Avec ma manie de procrastiner c’est bien entendu à l’approche de la date limite que je m’y suis mise. Et c’est le 27 en fin d’après midi que j’ai terminé la veste, pris les photos et envoyé une photo à Sylvie!!! (D’où le manque d’un repassage final dans les règles..moi qui ne suis de toutes façons pas la reine du fer à repasser!!!).

Voilà pour la petite histoire. Revenons à notre veste.

La description de la veste sur le site de« c’est moi le patron »:

« Naïma, c’est une veste chic, sobre et originale avec son col châle cheminée et ses poches à rabats et passepoilées. Ce patron de couture vous permettra de faire une veste pour aller travailler dans un lainage, un jeans ou encore un velours, ou une veste so chic dans un jacquard ou un ottoman. »

Et comme des photos valent souvent mieux qu’un long discours ….

0

14

32_

44_

52_

55

13

Cette veste, simple, a de très jolis détails.

J’aime son col cheminée, ses poches à rabat passepoilées (il y a un tuto vidéo pour le montage), sa coupe cintrée.

Pour la doublure du corps j’ai utilisé une cotonnade de mon stock  et pour les manches une doublure grise classique (la cotonnade en doublure des manches empêche d’enfiler facilement la veste je trouve)

Un seul bouton en guise de fermeture.

82

85_

87

86

  • Patron : Veste Naïma de c’est moi le patron / coralie bijasson
  • Tissus : velours des Coupons de Saint Pierre,   Doublure de mon stock 
  • Couture/modifications : Veste notée « expert » mais qui ne présente pas de grosses difficultés. Les repères sont bien indiqués, les pièces s’emboîtent sans difficulté. Il faut être un peu minutieuse pour les poches passepoilées à rabat. Et bien suivre les étapes de montage. Le col cheminée est plus simple que le montage d’un col à revers. Donc tout roule. Je n’ai pas fait de modification sauf que je n’ai pas placé d’épaulette. Premièrement je n’en avais pas et les délais pour rendre l’ouvrage étant serrés…et de toutes façons je n’aime pas trop la sensation des épaulettes.
  • Conclusion : Une veste que je vais sans doute refaire. J’ai un coupon de jacquard qui attend depuis l’année dernière d’être enfin transformé en vêtement. Aussitôt cousue, aussitôt portée et je pense qu’elle va m’accompagner très souvent pendant les mois à venir. 

Merci encore une fois à Sylvie, Cdesyle pour ce magnifique défi et bravo à toutes les participantes!!! Vous pouvez retrouver la galerie des blazers tout doux chez Sylvie.

Je vous souhaite un excellent weekend et vous dis à très bientôt!!

48_

 

 

 

 

 

 

Un pantalon large…

Cette fois-ci pour Fille n°3…

Celui-ci doit être au moins le quatrième à mon actif :deux en version légère et deux en version « hiver ». Un autre est prêt à passer sous le pied de biche. Il a conquis les filles de la famille.

Pour celui qui nous concerne aujourd’hui tout est parti d’un tissu déniché chez Toto Montpellier. Un tissu d’hiver assez épais, avec un joli tombé et une jolie fluidité.

30

j’ai donc repris mon patron Burda et hop c’est parti.

C’est un modèle facile et relativement rapide à coudre (je dirais même très rapide à coudre sauf quand on est plutôt lente ou qu’on se laisse distraire..comme moi !!!) comme je l’ai déjà précisé dans les versions présentées précédemment.

C’est parti pour le défilé!!!

55

 

66

 

68

Est ce que je dois répéter que ce pantalon est tellement confortable que l’on a envie de le porter sans arrêt.

 

Une fermeture sur le coté, des poches italiennes, de jolis plis, une taille haute : des détails sympathiques .

51

 

75

 

80

70

 

31

 

  • Patron : pantalon 130 du burda style de février 2013…
  • Tissu : Toto Montpellier
  • Modifications: aucune. Je connais bien le modèle maintenant. Comme je l’écris plus haut, un autre devrait bientôt naître..Pour Fille n° 2 cette fois.

 

49

Merci pour votre fidélité, vos passages ici..

Et à très bientôt!!!

 

Dans la famille Manteaux, je demande Léonard…

Je possède déjà plusieurs manteaux, cousus par moi d’ailleurs, mais j’avais envie d’un manteau un peu loose qui me permette de porter dessous des gros pulls voire une parka légère ou une veste. Pas que j’habite une région réputée pour la rudesse de son climat, mais un voyage entre copines à Cracovie était programmé et je préférais m’assurer de pouvoir empiler les couches.

Après une revue des manteaux proposés mon choix s’est porté sur le manteau Léonard de République du chiffon.

Voici sa description sur le site :

« Léonard est un manteau long et oversize avec des manches bien amples afin de pouvoir y glisser les gros pulls de l’hiver et un col tailleur à l’encolure resserrée pour vous garder bien au chaud. Inspirés des blouses d’atelier, sa coupe un peu loose promet une silhouette cool et chic à la fois, que vous l’associez à une paire de baskets ou à une tenue du soir et que vous le réalisiez en lainage pour l’hiver ou dans une matière plus fluide et légère pour la mi-saison. »

Restait à trouver le tissu. J’avais repéré plusieurs lainages sur le site des coupons de saint Pierre. Les coupons disparaissaient très vite. Certains me sont passés sous le nez (à force d’hésiter hein!!!) J’ai finalement jeté mon dévolu sur un tissu à carreaux dans les tons gris relevés par une ligne ton rouge.

Je voulais une jolie doublure. J’avais dans mon stock un joli tissu acheté depuis un bon moment, avec une belle tenue mais fluide  et une épaisseur qui renforcerait la « chaleur » de mon manteau.

Assez de blabla..Passons au visuel…

94

98

 

125

 

127

 

129

 

135

 

 

Le manteau est noté 4/4 en difficulté. Il faut être précis mais pas de problème particulier. J’ai même réussi des  raccords carreaux pas trop mauvais !!!

Les boutons proviennent de mon stock , enfin plutôt du stock hérité de ma Maman.

Et les boutonnières, moment où je tremble toujours un peu, se sont faites sans encombre!!!

Pour la doublure j’ai suivi comme je le fais maintenant, le pas à pas parfait de la veste Michelle de république de chiffon.

110

 

123

 

128

 

141

 

  • Patron : Léonard République du chiffon
  • Tissu : lainage à carreaux les coupons de Saint Pierre (un coupon de 3 mètres et il m’en reste un peu de quoi faire un accessoire…)
  • Doublure : de mon stock
  • Boutons de mon stock
  • Modification : Je n’ai fait aucune modification. Peut être que j’aurais dû rallonger un peu les manches mais ce n’est pas gênant à l’usage puisque souvent je le porte avec un bon pull ou gilet voire une veste ou blouson dessous. J’ai beaucoup aimé le coudre. Et il a parfaitement rempli sa mission à Cracovie où il ne faisait finalement pas froid !!!

138

On peut aussi remonter le col pour le cas où….

Je vous souhaite une belle journée et vous dis à très bientôt…

157

 

 

Un pantalon large dans ma garde-robe…

J’avais envie d’un pantalon large en velours.

Je sais que ce genre de pantalon est confortable et peut se porter dans différentes circonstances.

Aussi quand j’ai vu du velours marine, à grosses côtes sur le site des coupons de saint pierre j’ai passé commande.

Et je me suis replongée dans mes anciens patrons, les classiques, les Burda, puisque j’avais déjà cousu ce genre de pantalon :

-Pour moi (sur mon ancien blog mais vous pouvez l’apercevoir sur l’article consacré au suivant)

– ET UN deuxième cousu pour Fille n°3

J’ai donc repris le même patron et le velours qui est souple tout en ayant une belle tenue s’accorde bien avec ce modèle.

214

 

223

 

237

 

Ce pantalon large possède de longues pinces, des poches italiennes et une taille haute.

 

248

 

236

 

232

 

228

 

Il se porte aussi bien avec des bottines qu’avec des baskets ou autres chaussures plates.

230

 

216

Les fonds de poche sont coupés dans un reste de cotonnade de mon stock. J’aime bien cacher quelques détails fleuris dans mes couturettes!!!

234

 

  • Patron : pantalon 130 du burda style de février 2013…
  • Tissu : velours cotelé des coupons de Saint Pierre
  • Modifications: aucune.  A refaire. Le même d’ailleurs devrait passer sous mon pied de biche Pour Fille n°2..

 

Je vous souhaite une bonne fin de journée et vous dis à très bientôt!!!

246

Reyna sauce moutarde

Fille n°3 est dans sa période « moutarde ». J’avais raté une première fois un coupon de velours de cette couleur chez les coupons de Saint Pierre alors quand sur le site j’ai vu celui qui m’a servi aujourd’hui, je n’ai pas hésité. Ce n’est pas exactement le même que le premier au niveau des « côtes » mais c’est la bonne couleur. Et il a effectivement bien plu à Fille n°3 à qui il était destiné.

Et puis j’ai repensé à la robe salopette « reyna » que j’avais aperçue sur le site d’Anna Rose patterns et je me suis dit que le mariage des deux devrait le faire . Fille n°3 a été tentée. Le côté très graphique de la robe l’a séduite. On a choisi dans le stock une cotonnade qui se tienne bien et hop c’était parti.

Et voici le résultat.

6_

9

 

12

 

14

 

16

 

20

 

Voici la description de cette jolie salopette donnée sur le site :

« La robe Reyna une salopette originale et très graphique.

Le tablier sur le devant est constitué d’une seule pièce échancrée au niveau de la taille pour toujours plus de féminité. Des empiècements sur le côté complètent la « jupe » qui porte des poches.

Le dos, également en une seule pièce, possède une forme originale. Des découpes sur la jupe rappellent les poches du devant.

Pour fermer votre robe, les bretelles dos sont boutonnées sur les bretelles devant. Un zip invisible permet l’ouverture de la jupe sur le côté. »

Et elle a tout pour plaire effectivement : des découpes originales qui permettent des jeux de couleurs et/ou de matières, des poches, …

30

33

37

 

39

 

41

 

Les jolis détails de « reyna » :

 

63

 

  • Patron : robe reyna d’Anna Rose Patterns
  • Tissus : les coupons de Saint Pierre. Pour le velours c’est un coupon de cette saison, pour la cotonnade c’est un coupon qui date de quelques temps.
  • Modifications : Comme Fille n°3 a une taille fine et qu’elle aime que les robes soient plutôt ajustées à la taille , j’ai repris les cotés des empiècements et comme cela ne suffisait pas j’ai créé des pinces devant et dos toujours sur l’empiècement. La robe me paraissait très courte. J’ai rajouté 5 bons centimètres et comme elle restait courte j’ai fait les finitions du bas avec une parementure d’ourlet. Comme je n’avais pas de fermeture à glissière invisible j’ai fait avec une FE classique.
  • Conclusion : la demoiselle est contente de sa nouvelle robe..donc tout va bien!!!

27

Je vous remercie pour votre passage ici et vous souhaite une très belle journée.

A bientôt

Je l’appelle « cannelle »…

Je fais du tri dans mes patrons. Je redécouvre des patrons basiques que je vais sans aucun doute réutilisés car ils sont pratiques et que je porte les vêtements cousus d’après eux très souvent. Et je m’aperçois même que certains ont été cousus et pris en photos et pas publiés. C’était l’époque du coup de mou sur le blog.

C’est le cas de ce gilet « Cannelle ». C’est la troisième version. Réalisé en début d’année 2019 ( et oui …!!)dans un jersey de mon stock je l’ai beaucoup apprécié et l’apprécie toujours autant.

Alors comme mieux vaut tard que jamais ..le voici aujourd’hui ici.

La couleur « moutarde » de ce gilet est très difficile à rendre en photos…

8479

8489

 

 

8490

 

8477

 

8484

Aucune difficulté dans la réalisation. Il suffit de très peu de temps à la surjeteuse. Même en faisant les finitions du revers à la main comme j’en ai l’habitude c’est une cousette très rapide et qui se retrouve vite dans la garde robe.

8481

Il y avait juste un peu de vent quand les photos ont été prises.

8480

Mon « cannelle » s’accorde parfaitement avec ma robe mots doux version midi. Ils s’entendent bien ces deux là!!

 

8497

 

8498

 

  • Patron : Gilet « cannelle »   https://christellecoud.net/produit/cannelle/Je vous redonne la description même si je pense que ce modèle n’est plus à présenter… »Un petit gilet ajusté, souple et confortable, en maille de 40% d’extensibilité, à coudre à la surjeteuse ou à la machine à coudre.
    Cannelle se porte aussi bien au bureau, que pour sortir, aussi bien au petit déjeuner que le soir au coin du feu.
    Cannelle est proposée en deux versions : le modèle A avec son col plié en double qui se réalise dans une matière ayant de la tenue.Et le modèle B dont le col ouvert et fluide appelle une matière souple, qui tombe bien.Un modèle en coupé cousu qui va devenir un basique de votre garde-robe 😉 »

 

  • Tissu : un jersey de mon stock dont je ne connais plus la provenance…

 

  • Modifications : aucune. Sauf que j’ai pris les poches dans les coutures coté et parementures comme sur les versions précédentes. Je trouve le rendu plus « fini ».J’ai cousu la version « B »

 

  • Conclusion : un basique à refaire. Je pense éventuellement à une version raccourcie. A suivre …

8496

 

Je vous souhaite une belle journée et vous dis à très bientôt…

 

Cardigan Jamie n°2

Je m’étais déjà cousue un cardigan Jamie de ready to sew il y a quelques temps. Et je le porte toujours très régulièrement .. Donc un deuxième serait le bienvenu surtout dans une couleur neutre qui me permettrait de le porter avec les vêtements imprimés qui composent en majorité ma garde robe.

Il me restait un morceau de  sweat noir, chute d’un sweat cousu pour Fille n° 3.

C’était parfait pour mon Jamie.

Petit rappel des caractéristiques du cardigan données sur le site de ready to sew :

« Jamie est un cardigan loose, enveloppant et confortable. C’est la veste que vous avez piquée à votre grand-père et qui ne vous quittera jamais.

Le modèle se décline en deux versions:

– Cardigan longueur hanches, deux poches plaquées sur le devant. Manches froncées et emmanchure basse.

– Cardigan court, longueur taille. Manches froncées, 7/8ème et emmanchure plus sérrée. C’est un basique qui vous accompagnera en toutes saisons et qui ne se démodera jamais. »

J’ai cousu comme la première fois la version « court ».

100

123

104

108

111

113

121

126

 

127

130

  • Patron : cardigan Jamie de ready to sew
  • Tissu : sweat minkee des coupons de saint Pierre (de mon stock)
  • Mercerie , pressions : de mon stock
  • Modifications: J’ai posé des pressions plutôt que de confectionner des boutonnières et coudre des boutons. Pas de vraies modifications. Cardigan facile et rapide à coudre (surtout avec une surjeteuse). La prochaine fois je diminuerais peut être la longueur de la bande du bas pour un effet un peu plus « resserré » mais cela dépend aussi beaucoup de l’élasticité du tissu utilisé.
  • Conclusion : un excellent basique à refaire. Je le porte énormément.

118

Je vous souhaite une bonne fin de journée et vous dis à très bientôt.